17 JANVIER 1975



Santé

Loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG). La « loi Veil » encadre la dépénalisation de l’avortement dans des conditions bien déterminées, notamment le fait que la grossesse place la mère dans une situation de détresse. Un délai de réflexion obligatoire de 7 jours est instauré.

Après de vifs débats dans l’institution, l’UNAF accepte le résultat du vote en demandant une mise en œuvre des aspects d’accompagnement social et psychologique de la loi. Le Président de l’UNAF apporte un soutien personnel à Simone Veil, ministre de la Santé, face aux attaques dont elle fait l’objet au parlement.

You may also like

Leave a comment