6 JANVIER 1959


Education

Une ordonnance, signée par le Président de la République Charles De Gaulle, prévoit le prolongement de la scolarité obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans. Elle instaure également une sanction financière, sous forme de suspension des allocations familiales, en cas de non-respect par les familles de l’obligation scolaire.
L’application de la loi sera étalée sur 8 ans, pour permettre à l’école de s’adapter à l’augmentation du nombre d’élèves. En 1976, la réforme Haby clôt un long processus qui vise à placer les enfants dans des conditions d’apprentissage identiques sur tout le territoire.

8 NOVEMBRE 1968



Education

Les représentants des parents d’élèves obtiennent, par décret, le droit de siéger dans les conseils d’administration et les conseils de classe des collèges et lycées.
En 1977, ils seront autorisés à siéger dans les Conseils d’école.
En 1985, les parents obtiendront le droit de s’opposer à une décision d’orientation.

11 JUILLET 1975



Education

La loi relative à l’éducation dite « loi Haby » attribue un rôle majeur à la famille dans l’éducation des enfants. Elle affirme que la formation scolaire complète l’action de la famille. Il y est également précisé que des relations d’information mutuelle sont établies entre les enseignants et chacune des familles des élèves, au moins jusqu’à leur majorité. Chaque famille ou élève majeur doit désormais avoir accès aux éléments d’appréciation les concernant.

Le Ministre de l’Education René Haby avec Paul Noddings lors d’une Assemblée générale de l’UNAF, consacrée à l’éducation.

28 SEPTEMBRE 2010



Education

La loi visant à lutter contre l’absentéisme scolaire prévoit notamment la possibilité de suspendre le versement des allocations familiales aux parents dont les enfants seraient sujets à des « manquements répétés à l’obligation d’assiduité scolaire ».

L’UNAF s’oppose à une mesure injuste et plaide pour un dépistage précoce de l’échec scolaire. Cette loi sera abrogée le 31 décembre 2013.