3 MARS 1945



Création des Unions d’associations familiales

C’est l’acte de naissance des Unions départementales des associations familiales (UDAF), et de l’Union nationale des associations familiales (UNAF). Face à une situation démographique critique, le Gouvernement provisoire de la République doit prendre les mesures qui s’imposent pour inciter les familles à prospérer. Pour organiser leur représentation, l’UNAF et les UDAF sont dotées de 4 missions :
– Donner avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles.
– Représenter officiellement l’ensemble des familles, auprès des pouvoirs publics.
– Gérer les services familiaux confiés par les pouvoirs publics.
– Défendre les intérêts matériels et moraux des familles, s’ils sont mis en cause, en exerçant l’action civile devant les juridictions.

 

Une création inédite issue d’un long processus commençant
au XIXe siècle.

« Dieu bénit les familles nombreuses mais ne les nourrit pas ». Cette phrase résume l’état d’esprit qui règne alors en France quand naissent les premières associations familiales. Industrialisation, exode rural, individualisme, situation économique difficile : le contexte n’est vraiment pas favorable aux familles. Elles se regroupent alors, d’abord pour s’entraider, puis pour défendre leurs intérêts.
En 1896, dans un contexte de dénatalité croissante, Jacques Bertillon fonde l’Alliance contre la dépopulation, une société de propagande et d’études dont le but est le relèvement démographique de la France.
En 1902, l’Abbé Viollet fonde les œuvres du Moulin Vert, qui agissent pour l’entraide des familles ouvrières notamment autour des questions de logement. Ici et là, des associations familiales se forment.
En 1908, le capitaine Maire, père de 10 enfants, crée la Ligue Populaire des pères de familles nombreuses, sous la bannière : « Les familles nombreuses, créancières de la Nation ». Cette Ligue parviendra en 10 ans à fédérer 1500 associations. Elle organise des manifestations d’ampleur et porte les revendications des familles auprès des pouvoirs publics : en 1913, une loi d’assistance voit le jour, suivie des premiers dégrèvements d’impôt. La reconnaissance des familles nombreuses est en marche, d’autant qu’en ces temps de guerre, elles fournissent beaucoup de soldats à la France.
Après la 1ère guerre, les préoccupations démographiques aidant, le mouvement familial gagne en influence mais reste divisé selon les objectifs poursuivis :
– Apporter une aide matérielle aux familles
– Influencer les politiques
– Apporter un renouvellement moral
Les divergences sont importantes, notamment autour du nombre d’enfants requis pour adhérer. En 1920 naît pourtant la Fédération nationale des associations de familles nombreuses, autour d’Auguste Isaac, qui tente de faire cohabiter toutes ces sensibilités. C’est un début d’union pour faire entendre la voix des familles. Elle réussit notamment à obtenir des réductions sur les chemins de fer, et en 1932, une loi généralisant les allocations familiales.
En 1938 est publié le Code de la Famille et de la natalité française, qui comprend les aides matérielles, la protection morale, et les dispositions fiscales.
En 1942, la loi Gounot tente d’imposer une organisation pyramidale et non démocratique de la représentation des familles. Parallèlement, la nécessité d’une représentation familiale est affirmée par l’Assemblée consultative provisoire réunie à Alger dès 1943.
En 1945, le texte de la loi Gounot est jugé incompatible avec l’instauration d’un régime de liberté. L’ordonnance relative aux Unions d’associations familiales est signée le 3 mars 1945 à l’initiative du Conseil National de la Résistance, et sur décision du Gouvernement provisoire de la République. Elle donne naissance à l’UNAF et aux UDAF en organisant un cadre démocratique largement renouvelé.

16 NOVEMBRE 1945



Assemblée constitutive de l’UNAF

Les délégués des 62 UDAF déjà constituées se réunissent au Théâtre Saint-Georges pour constituer l’Union nationale des associations familiales et en élire le premier Président, le Docteur Maurice Monsaingeon, et le Conseil d’Administration.
Le 21 novembre 1945, la Commission d’agrément des Unions d’associations familiales donne son agrément à l’UNAF. Ce sera désormais à l’Union nationale que les nouvelles Unions départementales devront demander leur agrément.

Docteur Maurice Monsaingeon, Premier Président de l’UNAF.

Procès-verbal de l’Assemblée constitutive de l’UNAF.

JUIN 1948


Lucien Guibourgé est élu Président de l’UNAF.

Lucien Guibourgé, 2e Président de l’UNAF.

24 MAI 1950



L’UNAF fête les mères

La célébration de la Fête des Mères est reconnue par la loi et dispose que « la République Française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la Fête des mères ».
L’UNAF est chargée, avec le Ministre en charge de la Santé publique et de la Population, de l’organiser.

24 MAI 1951



Le financement public des associations familiales

La création d’un « Fonds spécial » instaure un mode de financement qui reconnaît la fonction de représentation de l’UNAF et des UDAF. La somme reçue par l’UNAF, indexée sur la masse des prestations familiales, est redistribuée aux UDAF et aux mouvements familiaux, membres de l’UNAF.

JANVIER 1952



L’UNAF crée un outil pour donner avis

sur les besoins des familles

Création des « budgets-types » visant à chiffrer les besoins nécessaires pour que les familles puissent vivre dans des conditions décentes. Ces budgets identifient les besoins d’une famille-type et calculent ainsi les sommes nécessaires pour les couvrir. Des nouvelles normes sont régulièrement appliquées pour tenir compte des évolutions et des comportements de consommation des ménages et de la typologie des familles.

12 MARS 1955



10 ans de l’UNAF : 25 000 militants familiaux

sur les Champs-Elysées

L’UNAF fête ses 10 ans sous la présidence de René Coty, Président de la République. 25  000 militants familiaux défilent sur les Champs-Elysées, des conférences sont données à la Sorbonne. Ont également lieu une réunion populaire au Vel’d’Hiv’, et une soirée de gala au Palais Chaillot.

Les militants familiaux défilent sur les Champs-Elysées au journal télévisé (5’07). Extrait des « Actualités françaises ». Source : www.ina.fr

24 JANVIER 1956


Décret portant codification des textes législatifs concernant l’UNAF et les UDAF : Le Code de la famille et de la natalité française devient Code de la famille et de l’aide sociale. C’est sur ces textes que l’UNAF fonde son action et base sa légitimité.

Extrait du Code de la Famille et de l’Aide sociale, sur lequel l’UNAF et les UDAF fondent leur action.

MARS 1958



Des UDAF partout en France

Dans les textes portant sur l’attribution du fonds spécial, un chapitre est affecté à l’installation matérielle et immobilière des unions départementales. 97 UDAF sont d’ores et déjà constituées, dont une à Oran et une à Constantine (Algérie française).

14 OCTOBRE 1961


Paul Noddings est élu Président de l’UNAF.

Paul Noddings, le 3e Président de l’UNAF.

24-25 JANVIER 1964



Les mouvements familiaux à la tribune de l’UNAF

A l’occasion du Congrès du mouvement familial, l’UNAF offre une tribune à tous ceux qui militent pour les familles mais ne sont pas adhérents.

JUIN 1965



L’UNAF a 20 ans

L’UNAF fête son 20e anniversaire, sous la présidence de Raymond Marcellin, Ministre de la Santé publique et de la Population, à la Maison de la Chimie.

Mme Noddings, Raymond Marcellin et Paul Noddings.

23 OCTOBRE 1965



Ouverture aux mouvements familiaux

L’Assemblée générale de l’UNAF modifie ses statuts et le règlement intérieur pour offrir une représentation organique des mouvements familiaux à sa vie et à son action. Un protocole d’accord est conclu entre l’UNAF et les mouvements. Une réforme interne aura lieu l’année suivante.

Article de Roger Burnel, extrait de « Positions-Information ».

1970


Georges Pompidou, Président de la République, aux 25 ans de l’UNAF. Source www.ina.fr

Le Président de la République Georges Pompidou à la tribune pour le 25e annviersaire de l’UNAF.

12 OCTOBRE 1974



Affaire du talc Morhange :

l’UNAF partie civile

Suite à l’intoxication de 168 nouveau-nés et au décès de 36 d’entre eux, l’UNAF utilise ses prérogatives légales et se constitue partie civile devant le juge chargé d’instruire l’affaire du talc Morhange. A l’issue du procès, 7 ans plus tard, la mise sur le marché de nouveaux produits et l’utilisation de produits toxiques dans les cosmétiques seront mieux réglementés et encadrés.

 

La Une d’un quotidien régional, à propos de l’affaire du talc Morhange.

JANVIER 1975



Des ressources sur les questions familiales

L’UNAF se dote d’un centre de documentation.
Pour rendre ses ressources plus accessibles à ses utilisateurs, Il développera au fil des années de nombreux services : classement thématique, formations d’initiation à la gestion documentaire, production  et diffusion de supports (notamment veille législative et presse), recherches documentaires à la demande…
Aujourd’hui son offre est accessible sur un portail documentaire ouvert au réseau et au public.

MARS 1975



L’UNAF engagée pour le logement

L’UNAF participe à la création de l’Agence nationale pour l’information sur le Logement (ANIL). Son président-fondateur est Roger Burnel, qui pensait l’ANIL comme une sorte d’UNAF du logement.
Aujourd’hui, l’UNAF en assure toujours la vice-présidence.

1975


 

Le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing, aux côtés de Simone Veil, Ministre de la Santé.

11 JUILLET 1975



L’UNAF « Parlement des Familles »

A la demande de l’UNAF, la loi du 11 juillet 1975 réforme l’ordonnance du 3 mars 1945, assortie de deux textes réglementaires parus en 1976. Les UDAF et l’UNAF sont réformées.
La loi ouvre l’accès aux familles monoparentales, aux familles étrangères et à certaines associations défendant des intérêts spécifiques. Elle reconnaît la famille hors mariage et la filiation naturelle.
L’institution familiale intègre désormais les mouvements familiaux comme membres à part entière, avec la création d’un deuxième collège d’administrateurs dans les conseils d’administration de l’UNAF et des UDAF.
Forte de ce double système de représentation, l’UNAF se vit dans les années suivantes comme le « Parlement des familles ».

11 JUIN 1976


Election de Roger Burnel à la présidence de l’UNAF.TI-CARRE-2

 
 
 
 
 

 Roger Burnel, le 4e Président de l’UNAF.

12 JUIN 1976



L’UNAF a 30 ans

L’UNAF fête ses 30 ans sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, Président de la République.

Le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing et le Président de l’UNAF Roger Burnel.

1976


Dans un sujet du Journal télévisé, l’UNAF estime insuffisante une revalorisation des prestations familiales. Source : www.ina.fr

29 MAI 1978



L’UNAF, association de protection de l’environnement

L’UNAF obtient son agrément comme association de protection de la nature, de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie.

31 JUILLET 1982



L’UNAF partie civile après un accident d’autocar meurtrier

Un accident de car particulièrement meurtrier a lieu près de Beaune et coûte la vie à 53 personnes, dont 46 enfants et adolescents. Aux côtés des associations de familles de victimes, l’UNAF et l’UDAF de l’Oise se portent parties civiles pour que la lumière soit faite sur les circonstances du drame et en tirer leçon. A la suite du procès, des mesures sont prises : réduction du temps de conduite et de la vitesse autorisée pour les cars, interdiction de transporter des enfants les jours de grands départs, et surtout, obligation d’utiliser des matériaux incombustibles dans les transports en commun.

Dossier paru dans Réalités Familiales n° 121, novembre 1985.

16 DÉCEMBRE 1982



Première Conférence de la Famille

Première Conférence de la Famille, avec Roger Burnel et Pierre Mauroy, Premier Ministre. François Mitterrand avait annoncé sa tenue au mois de novembre précédent, lors d’une Assemblée Générale de l’UNAF.
La  Conférence de la famille consistera jusqu’en 2006 en un rendez-vous annuel de concertation et d’élaboration de la politique familiale réunissant les ministères concernés et l’ensemble des partenaires économiques et sociaux, avec, au premier plan, les associations familiales.

Pierre Mauroy, Premier Ministre.
La Conférence de la Famille réunit chaque année les acteurs de la politique familiale.

26 OCTOBRE 1985



L’UNAF a 40 ans

L’UNAF fête ses 40 ans en présence de Laurent Fabius, Premier Ministre, au Palais des Congrès.

Extrait de Réalités Familiales n° 122, décembre 1985.

1986



Un nouvel échelon pour la représentation des familles

Avec la naissance des URAF (Unions Régionales des Associations Familiales), l’UNAF souhaite accompagner la décentralisation en apportant un nouvel échelon pour représenter les familles.
La  reconnaissance à part entière des URAF reste un objectif de l’institution familiale.

logo-uraf

5 JANVIER 1988


La Loi précise que l’UNAF est association de consommateurs de droit : « Les Unions d’associations familiales (…) sont dispensées de l’agrément pour agir en justice ».

10 et 11 JUIN 1989


Déclaration des droits de la famille, dans le cadre d’un congrès de l’UNAF, devant le Président de la République François Mitterrand.

Déclaration des droits de la famille, dans le cadre d’un congrès de l’UNAF, devant le Président de la République François Mitterrand.

27 JUIN 1990



Protection juridique des majeurs

L’UDAF de la Marne, confrontée à de nombreux suicides et à un fort taux de personnes marginalisées et sans domicile fixe parmi la population suivie en mesures de protection, crée le dispositif « Famille-gouvernante ». L’innovation : créer un environnement de type familial au sein d’un petit groupe de personnes qui ne peuvent pas vivre seules, autour d’une « gouvernante » qui veille à créer un cadre stable et rassurant.

Aujourd’hui, l’idée a dépassé l’échelle du département : 20 UDAF sont dans le dispositif.

25 NOVEMBRE 1995



50 ans : 2000 militants au Palais des Congrès

50e anniversaire de l’UNAF au Palais des Congrès de Paris, en présence de Jacques Barrot, Ministre des Affaires Sociales, et de 2 000 militants familiaux.

Jacques Barrot, Ministre des Affaires sociales, à la tribune pour les 50 ans de l’UNAF.

23 JUIN 1996


Election d’Hubert Brin à la présidence de l’UNAF

Hubert Brin, 5e Président de l’UNAF.

1996



Un collectif pour défendre les usagers de la santé et leur famille

L’UNAF et l’association Aides créent une plateforme inter-associative sur la santé : le « Collectif inter-associatif sur la santé » (CISS), qui regroupe une quinzaine d’associations de patients, de familles, de personnes handicapées et de consommateurs. Ce collectif repositionne l’usager du système de santé, qui n’est plus simplement agent économique, mais aussi patient et utilisateur. Des représentants de l’UNAF et d’Aides en sont les animateurs.
En 2004, le CISS deviendra une association loi 1901.
L’UNAF est membre du bureau du CISS.

21 JUILLET 1998



Création de l’UNAFOR

L’UNAF crée l’UNAFOR, structure de formation distincte qui a pour mission de coordonner la formation des UDAF et des URAF et de s’ouvrir vers les organismes associatifs ou institutionnels à vocation sociale. Elle dispense des formations aux salariés et aux bénévoles, et organise également des séminaires et colloques.
En 2001, l’UNAFOR sera certifiée Iso 9001 pour son système qualité.
En 2009, elle sera agréée par l’Etat pour décerner les Certificats nationaux de compétence (CNC) des mandataires judiciaires.

SEPTEMBRE 1998



Vitrolles : L’UNAF défend les familles étrangères

L’UNAF décide d’agir devant les tribunaux pour contrer la décision du conseil municipal de Vitrolles d’accorder une prime de naissance qu’aux seules familles ressortissantes d’un pays membre de l’Union européenne. Objectifs de l’UNAF : faire reconnaître le droit de toutes les familles, éviter le risque de contagion et réaffirmer le rôle des Unions d’associations familiales. L’UNAF obtient gain de cause devant toutes les instances, jusqu’en cassation.

1999



L’UNAF participe à la création de « Lire et faire lire »

Le romancier Alexandre Jardin crée l’association « Lire et faire lire » avec l’UNAF et la Ligue de l’Enseignement. Ce projet d’envergure nationale a pour objectifs d’encourager et de développer le goût de la lecture chez les enfants des écoles et des collèges, et de favoriser le développement de liens entre les générations par le recrutement de lecteurs bénévoles âgés de plus de 50 ans.
Aujourd’hui, ce sont plus de 14 000 bénévoles qui sont engagés auprès de 500 000 enfants.

Le romancier Alexandre Jardin.
Portrait d’une bénévole de l’association. Source : www.ina.fr

16 et 17 DÉCEMBRE 1999



Mobilisation pour la protection juridique des majeurs

Les premières « Assises Nationales de la Tutelle » réunissent les professionnels de la protection juridique des majeurs. C’est la première fois que le sujet fait l’objet d’un débat national, en faisant ainsi un véritable enjeu de société.

6 DÉCEMBRE 2001



Protection des majeurs : l’UNAF renforce son expertise

L’UNAF crée l’Observatoire national des populations majeures protégées (ONPMP), afin de mieux connaître les caractéristiques et les besoins des personnes dont la mesure de protection est exercée par une UDAF, de mieux évaluer le dispositif national et de donner avis sur ses éventuelles évolutions.

NOVEMBRE 2003



L’UNAF crée les Observatoires des Familles

Pour renforcer leur mission de donner avis, l’UNAF et les UDAF se dotent d’un réseau national d’Observatoires des familles. Chaque année, le réseau choisit un sujet et élabore un questionnaire qui est administré à des panels départementaux de familles.
Depuis 2010, l’Observatoire s’élabore en partenariat avec le service Recherche de la CNAF et inclut aussi une enquête nationale.

22 JANVIER 2004



Une revue scientifique sur la famille

Publication du 1er numéro de Recherches familiales. Cette revue scientifique annuelle rassemble des textes de recherche sur la famille sélectionnés par un comité de lecture composé de chercheurs.

2004



Mobilisation pour la reconnaissance des aidants familiaux

Création du Collectif inter associatif d’aide aux aidants familiaux (CIAAF) grâce à un partenariat entre l’UNAF et l’Association des Paralysés de France (APF). Il se mobilise pour faire reconnaître le rôle et la place de tous les aidants familiaux et défendre leurs intérêts.

ciaaf

17 ET 18 JUIN 2005



Lancement des Universités des Familles

60e anniversaire de l’UNAF à la Mutualité en présence de Philippe Bas, et première Université des Familles. L’UNAF se dote d’un cycle de conférences avec possibilité, pour les internautes, d’interagir.
Aujourd’hui, plus de 70 conférences sont consultables en ligne sur le site de l’UNAF.

universite

29 DÉCEMBRE 2005



L’UNAF et les UDAF partenaires de l’Etat

La réforme du fonds spécial introduit le principe de conventions d’objectifs. Le montant du fonds spécial est désormais constitué de deux parts : l’une est destinée à couvrir le fonctionnement de l’UNAF et des UDAF, l’autre, définie par convention d’objectif, porte sur des actions concertées entre l’Etat et l’UNAF, et l’UNAF et les UDAF.

18 JUIN 2006


Election de François Fondard à la présidence de l’UNAF.

François Fondard, le 6e Président de l’UNAF

28 MAI 2010



L’UNAF renforcée dans son rôle

Saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité sur le « monopole absolu » de représentation des familles attribué à l’UNAF et aux UDAF par la loi, le Conseil constitutionnel tranche en faveur de l’UNAF et la consolide. Selon sa décision, les dispositions législatives qui habilitent l’UNAF à représenter l’ensemble des familles auprès des pouvoirs publics ne méconnaissent ni le principe d’égalité, ni celui de la liberté d’expression, ni celui de la liberté d’association.

24 JANVIER 2012



Présidentielles : l’UNAF interpelle les candidats

Opération « Familles 2012 ». En vue des élections présidentielles et législatives, l’UNAF interpelle les candidats, au nom des familles, sur leur programme en termes de politique familiale. Les réponses sont consultables sur www.familles2012.fr.
Cette tradition remonte aux années 1970 : le Président de l’UNAF écrivait déjà aux candidats pour connaître leurs engagements pour les familles. Avec le temps, l’exercice démocratique a gagné en transparence en devenant public et accessible à toutes les familles.

25 FÉVRIER 2013


Une délégation de l’UNAF rencontre le Président de la République à l’Elysée.

8 NOVEMBRE 2014



Une nouvelle UDAF à l’UNAF

Création de l’UDAF Mayotte, le territoire étant devenu un département français en 2012. Elle obtient son agrément UNAF en décembre. C’est la 101e UDAF.

70ans13-14 JUIN 2015



L’UNAF a 70 ans

L’UNAF célèbre son 70e anniversaire
lors de son assemblée générale à Montpellier.

TI-CARRE-bleu